de fr it

Iklé

Famille originaire de Hambourg, reçue bourgeoise de la ville de Saint-Gall en 1881/1882 et 1895, en la personne des frères Leopold (->), Ernst (1848-1936) et Adolph (->). L'entreprise Iklé Frères (qui ouvrit en 1880 à Saint-Gall-Straubenzell la première fabrique de Suisse orientale utilisant des machines à navette) devint l'une des principales maisons de production et d'exportation de broderie. Elle eut plusieurs filiales en Europe et aux Etats-Unis, souvent dirigées par des membres de la famille. Les I. connurent une ascension sociale rapide, s'alliant à de vieilles familles indigènes (comme les Steinlin). Certains abandonnèrent le judaïsme pour le protestantisme. La famille compte des médecins, des ingénieurs, des juristes et des personnalités dirigeantes, comme Max (->), la conseillère fédérale Elisabeth Kopp, née I., et Fred (∗︎1924, Américain, sous-secrétaire d'Etat à la politique de sécurité dans l'administration Reagan). Leopold et Fritz (1877-1946) constituèrent d'importantes collections de textiles.

Sources et bibliographie

  • F. Müller, «Eine St. Galler Geschichte namens Iklé», in Die Weltwoche, 18.10.1984