de fr it

WartmannSG

Famille de la ville de Saint-Gall, dont Sebastian, originaire de Lömmenschwil (comm. Häggenschwil), acquit la bourgeoisie en 1577. Une parenté avec Hans, bourgeois de Saint-Gall en 1377, n'est pas prouvée. Du XVIe au début du XVIIIe s., de nombreux W. furent cordonniers et tanneurs, plus tard artisans dans divers corps de métiers. Dès la première moitié du XVIIIe s., la famille compta aussi des pasteurs et, dans la seconde moitié, des médecins et des commerçants. Plusieurs W. se consacrèrent aux sciences naturelles (Jacob, ->; Bernhard, ->) et aux lettres (Hermann, ->; Jakob Wilhelm, ->). A partir du XIXe s., une branche de la famille, établie en Thurgovie, donna pendant plusieurs générations des agriculteurs et des fromagers. Jusqu'en 1798, les W. occupèrent régulièrement des charges dans les corporations (surtout celle des Cordonniers), notamment le bourgmestre Georg (->). Aux XIXe et XXe s., la famille fournit des députés au Grand Conseil saint-gallois; Hermann représenta le canton de Saint-Gall au Conseil des Etats et Otto (->) celui de Thurgovie au Conseil national.

Sources et bibliographie

  • Bürgerbuch der Ortsbürgergemeinde St. Gallen, 2000, 1060-1067