de fr it

Kirchhofer

Famille schaffhousoise d'orfèvres et de théologiens. Premier K. connu, Hans Jacob, de Stein am Rhein, fut reçu bourgeois de Schaffhouse en 1634. Il eut pour descendants les orfèvres Johannes (1723-1780) et son fils homonyme (1755-1807), représentant de la corporation des Tisserands au Grand Conseil, ainsi qu'un autre Johannes (1800-1869), qui, après avoir étudié la théologie à Göttingen et à Halle, fut professeur au Collegium humanitatis de Schaffhouse, doyen, antistès, fondateur de la Société théologique et auteur d'ouvrages théologiques. Johann Melchior (1736-1837) et son fils Melchior (->) figurent parmi les autres K. qui embrassèrent la carrière ecclésiastique.

Sources et bibliographie

  • E. Steinemann, «Johannes Kirchhofer (1800-1869), Dekan und Antistes», in SchBeitr., 33, 1956, 270-275 (avec liste des œuvres)
  • C. Ulmer, W.R.C. Abegglen, Schaffhauser Goldschmiedekunst, 1997