de fr it

Kottmann

Lignée soleuroise fondée au début du XIXe s. par Johann Karl (->), issue d'une branche d'une famille lucernoise. Les K. sont connus dans le canton de Soleure surtout dans les domaines de la santé (plusieurs médecins), puis, aux XIXe et XXe s., de l'économie, notamment avec Johann Viktor (->) et Karl (->), leur usine de chicorée (1851) et leur fabrique de montres Lanco (1873, auj. disparue) à Langendorf. Certains jouèrent un rôle dans l'Union du commerce et de l'industrie et à la Chambre de commerce de leur canton. D'autres occupèrent des grades élevés dans l'armée, en particulier Franz Jakob Anton (->). Au XXe s., plusieurs se tournèrent vers les sciences techniques. Les K. s'allièrent principalement avec les familles Munzinger, Müller, Oswald (de Berne), Portmann (d'Escholzmatt et d'Aeschi), Stüntzi (de Horgen) et Vigier von Steinbrugg.

Sources et bibliographie

  • F. Schwab, Die industrielle Entwicklung des Kantons Solothurn, 1927
  • J.P. Zwicky von Gauen, éd., Arch. suisses de généal., 4, 1958-1972, 305-313