de fr it

Städelin

Vieille famille de Schwytz, des quartiers de l'Altviertel et du Muotathal, encore bourgeoise d'Arth et de Schwytz au début du XXIe s. Le premier représentant connu, Uli, tomba en 1445 à la bataille de Wollerau. Un autre Uli, conseiller, fut arbitre lors de conflits de frontières du pays d'Einsiedeln en 1520 et 1522. Jakob, en 1680, et Johann Balthasar, en 1692, furent Siebner (présidents) de l'Altviertel. Hans fut bailli du val Maggia (1604-1606) et Johannes des Freie Ämter (1653-1655). Johann Leonhard fut chancelier de Schwytz (1729-1732). Plusieurs membres de la famille exercèrent les activités de monnayeur et d'orfèvre: Hans Kaspar était orfèvre à Einsiedeln vers 1638 et David Anton (->), de Steinen, monnayeur à Sion. Son fils, Karl David (1783-1843), de Schwytz, fut maître monnayeur à Lucerne, et le frère de David Anton, Johann Viktor (∗︎1740), avocat et orfèvre à Schwytz. Le fils de Johann Viktor, Zeno (1774-1842), travaillait l'or et l'argent à Schwytz. Alois (1857-1932), maître ferblantier, juge pénal et député au Grand Conseil, fut le dernier représentant de la branche des S. à Ingenbohl (Nidwässerviertel).

Sources et bibliographie

  • M. Styger, Wappenbuch des Kantons Schwyz, éd. P. Styger, 1936, 144

Suggestion de citation

Auf der Maur, Franz: "Städelin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.10.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025033/2011-10-05/, consulté le 16.06.2021.