de fr it

SchmidSZ

Vieille famille schwytzoise du quartier du Neuviertel. D'autres S., mentionnés à Schwytz en 1629 dans le rôle des habitants (Beisassen), devinrent bourgeois du quartier de Steinen. Des S. sont aussi attestés comme bourgeois ou habitants (Beisassen) de la Marche depuis 1331. Au début du XXIe s., les S. étaient bourgeois d'Einsiedeln, Ingenbohl, Küssnacht (SZ), Morschach et Schübelbach. Ulrich le forgeron (trad. de S.) fut l'un des quatre ammans de la landsgemeinde schwytzoise de 1281. Arnold S. de Steinen est mentionné en 1346 dans un accord avec le couvent d'In der Au près d'Einsiedeln portant sur l'usage du bois, le droit de passage et l'entretien des digues. Les frères Martin (->), David Alois (->) et Franz (->), de Schwytz, étaient des peintres et graveurs célèbres. Konrad, landamman de la Marche en 1513, tomba en 1515 près de Milan. Franz Joachim (->), landamman de la Marche, se distingua durant les troubles constitutionnels de 1833 à Schwytz.

Sources et bibliographie

  • A. Dettling, Schwyzerischer Geschichtskalender, 1899-1934 (index aux StASZ)
  • M. Styger, Wappenbuch des Kantons Schwyz, éd. P. Styger, 1936, 86, 114, 217, 250
  • J. Heim, Kleine Geschichte der March, 1975, 205-206