de fr it

StähelinTG

Famille aisée de Sommeri (d'Obersommeri en 1759 et de Niedersommeri en 1813), originaire d'Egnach. Un annuaire de 1862 cite les S. comme maréchaux-ferrants, charrons, boulangers, aubergistes et marchands de tissu. A l'exemple de Joseph Anton (1796-1861) et de Ludwig (1828-1903), ils occupèrent de nombreuses charges publiques au XIXe s. (présidents de commune, juges de district et députés au Grand Conseil). Johann Baptist fut juge cantonal (1815-1826). Johann Andreas (->) fut conseiller d'Etat thurgovien de 1831 à 1858, tout comme Willi (->) de 1935 à 1968 et son fils Philipp (∗︎1944) de 1989 à 2000 (juriste et conseiller aux Etats de 1999 à 2011). A l'exception de Johann Andreas, libéral-radical au début de sa carrière, les S. furent fermement ancrés dans les milieux catholiques.

Sources et bibliographie

  • Fonds, StATG
  • Almanach généal. suisse, 7, 533-564
En bref
Variante(s)
Stähele
Stäheli

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Stähelin (TG)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.02.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025074/2012-02-16/, consulté le 24.06.2021.