de fr it

Vogler

Famille d'artisans et d'aubergistes de Frauenfeld, où Marx reçut une tenure en 1496. Hans, sellier, était membre du Grand Conseil en 1520. Vers 1600, les V. étaient fabricants de poêles, verriers, charrons, boulangers et bouchers et furent temporairement propriétaires des auberges Sternen (1663-1745), Hirschen et Löwen. Avant 1798, la famille compta quelques membres du Grand Conseil et juges municipaux. Membres de la société de la Konstaffel, seuls quelques V. parvinrent à entrer dans le gouvernement de la ville, dont Hans Heinrich (✝︎1657), qui siégea au Petit Conseil dès 1641. Johann Melchior (1762-1829), d'abord procureur, fut juge à la cour d'appel en 1803 et président du tribunal cantonal en 1815. Carl (->), juriste, fut conseiller d'Etat (1874-1895), son fils Otto et son petit-fils, également prénommé Otto, furent médecins. Peter (1949-2011) fut ambassadeur de Suisse (en dernier à Nicosie). Au XVIIIe s., les V. s'allièrent aux Dumelin, Fehr et Sulzberger, puis, au XIXe s., aux Morell, Mörikofer, Rauch, Schiesser et Sallmann.

Sources et bibliographie

  • H. Hasenfratz, Bürgerbuch der Stadt Frauenfeld, ms., 1913, 237-241 (StATG)
  • B. Gnädinger, G. Spuhler, Frauenfeld, 1996
  • A. Hux, Bürgerbuch der Stadt Frauenfeld, ms., 2005 (StATG)
  • Thurgauer Zeitung, 16.8.2011