de fr it

Morand

Famille valaisanne, originaire du Biot (Haute-Savoie). Jean-Antoine s'établit à Martigny, où il obtint le droit de cité en 1795. Son fils Joseph (1739-1809), bourgeois de Martigny en 1803, notaire et aubergiste, est à l'origine d'une famille qui joua un rôle important dans la cité, fournissant sept présidents à la ville entre le milieu du XIXe et le milieu du XXe s. et de nombreux députés au Grand Conseil valaisan. De Pierre-François (1770-1834), fils de Joseph, est issue la branche aînée, à laquelle appartiennent Jean-Valentin (->), Joseph (1865-1932), peintre, professeur d'histoire de l'art, archéologue cantonal, Louis (->), fondateur de la distillerie Morand en 1889, toujours propriété de ses descendants au début du XXIe s., et Marc (->). Jean-Philippe (->), frère de Pierre-François, est l'auteur de la branche cadette à laquelle appartiennent Alphonse (->), son fils, et Edouard (∗︎1917), notaire et journaliste, président du Conseil municipal (1961-1976), responsable de la fusion de Martigny-Bourg avec la ville de Martigny en 1965.

Sources et bibliographie

  • Nouvel armorial valaisan, 1, 1974, 179
  • Biner, Autorités VS, 339-340