de fr it

Schnyder

Familles non apparentées mentionnées dès le XIVe s. dans diverses communes du Haut-Valais, dont Lax (1333), Loèche (1344), Reckingen (1360), Saint-Nicolas (1346), Gampel (1375) et Jeizinen (1385); plus tard, elles s'établirent dans d'autres communes. Dans le district de Loèche surtout, les S. comptèrent de nombreux présidents de commune et dignitaires ecclésiastiques, notamment Clemens, d'Erschmatt, doyen du chapitre de Sion (1951-1970). Les S. de Gampel et Steg se distinguèrent particulièrement aux XIXe et XXe s., notamment avec Christian Ignaz (✝︎1863), chanoine de Fribourg, Moritz, sacristain du chapitre de Sion (1908-1913), les conseillers d'Etat Oskar (->) et Wilhelm (∗︎1943), ainsi que le fils d'Oskar, Bernhard (->), professeur de droit à Fribourg.

Sources et bibliographie

  • Armorial valaisan, 1946, 237
  • HS, I/5, 477, 501
  • Chronik der Gemeinde Gampel 1948-2003, 2004