de fr it

Tissières

Une des plus anciennes familles de la commune de montagne d'Orsières, mentionnée pour la première fois au XIVe s. Certains T. comptèrent parmi les magistrats du village, d'autres furent chanoines du Grand-Saint-Bernard, notamment Pierre-Germain (1828-1868), botaniste et premier président de la Murithienne (Société valaisanne des sciences naturelles). Une branche de la famille, éteinte, fut reçue à la bourgeoisie de Sembrancher avant 1788, une autre, toujours existante, s'établit à Saint-Léonard à la même époque. Alfred (->) est l'ancêtre de la branche la plus importante. Son fils Jules (->) et son petit-fils Rodolphe (->) se firent un nom en politique. Alfred (->), un autre petit-fils d'Alfred, s'illustra comme médecin et chercheur. Cette branche acquit la bourgeoisie de Martigny en 1943.

Sources et bibliographie

  • Nouvel armorial valaisan, 1, 1974, 241