de fr it

Gujer

Famille de paysans, de meuniers et d'entrepreneurs de Wermatswil (auj. comm. Uster), documentée dès 1322, largement répandue dans l'Oberland zurichois (les liens de parenté restent peu clairs). Les G. appartenaient à l'élite paysanne. La branche de Wermatswil, qui remonte à Felix, né dans les années 1540, s'illustra grâce à Jakob (->). Une autre branche entra dans le milieu des entrepreneurs avec Johann Caspar (1821-1891), associé de la filature de coton Hans Heinrich Zangger à Uster. Son fils, le conseiller national Julius (->), géra l'entreprise jusqu'en 1917 sous la raison sociale Julius Gujer et Cie, société en commandite.

Les bâtiments de l'ancienne filature de Neuthal, Bäretswil. Photographie, vers 1900 (Kantonale Denkmalpflege Zürich).
Les bâtiments de l'ancienne filature de Neuthal, Bäretswil. Photographie, vers 1900 (Kantonale Denkmalpflege Zürich). […]

Les G. de Neuthal (comm. Bäretswil) descendent d'un Felix de Wermatswil, qui épousa Verena Schnider en 1555 (probablement différent du Felix déjà cité). Au XVIIe s. ils possédaient les moulins de Medikon et de Niederuster; ils acquirent celui d'Oberkempten vers 1740 et celui de Bauma en 1802. Heinrich (->) continua l'exploitation du moulin de Bauma, tandis que son frère Johann Rudolf Guyer créa en 1825-1827 une filature de coton mécanique à Neuthal (entre Bäretswil et Bauma). Le représentant le plus connu de cette lignée est Adolf Guyer, fils de Johann Rudolf: il développa l'entreprise paternelle en l'équipant d'une machine à vapeur Sulzer (1866), exploita plusieurs commerces à Zurich et fut un promoteur des chemins de fer.

Sources et bibliographie

  • B. Körner, éd., Deutsch-Schweizerisches Geschlechterbuch, 1, 1923
  • D. Müller-Füglistaler, Adolf Guyer-Zeller (1839-1899), 1992
  • W. Sprenger, Stammbaum der Familie Gujer, ms., 1992, complété en 1998 (StAZ)