de fr it

Landis

Famille de médecins et d'industriels de la rive gauche du lac de Zurich, dont le premier représentant, Hans, est cité en 1372. La généalogie est établie à partir de Hans (->), l'un des chefs du mouvement anabaptiste zurichois. Son arrière-petit-fils Hans Rudolf (1603-1666), charron, quitta Horgen pour Hirzel, puis Richterswil où il obtint le droit de bourgeoisie en 1628. Avec lui, la famille se sépara en deux branches, celle de Richterswil et celle de Horgen. Au XVIIe s., les L. furent charrons et forgerons et, dès la fin du siècle, chirurgiens. Heinrich (1734-1801) et Johannes Hotze, fils de chirurgiens de campagne, furent les premiers habitants de la campagne zurichoise à faire des études de médecine. Au XIXe s., les L. furent surtout médecins et industriels. Hans Heinrich (1806-1875) fut commerçant et fabricant de soieries à Richterswil, son petit-fils Heinrich (->) fonda l'entreprise Landis & Gyr. En politique, les L. jouèrent un rôle au XIXe s. comme députés au Grand Conseil zurichois ou conseillers nationaux, en particulier Heinrich (->).

Sources et bibliographie

  • J.P. Zwicky von Gauen, éd., Almanach des familles suisses, 2, 1947