de fr it

Giulio dellaTorre

Mentionné pour la première fois en 1582, 27.10.1621, cath., de Côme. Fils de Paolo, défenseur (causidicus) et notaire de la curie de Côme, et d'Elena Lambertenghi, noble de Côme. Chanoine de la cathédrale de Côme (1582), S. fut secrétaire (1598-1605) du nonce apostolique à Lucerne, Giovanni della Torre, et plusieurs fois son représentant à la Diète. Protonotaire apostolique (1605) et prévôt de la collégiale Santa Maria della Scala à Milan (1606/1607). Econome général de l'Etat de Milan (1606-1621), il joua un rôle très proche de celui des nonces apostoliques. Sa profonde connaissance des institutions lombardes, helvétiques et grisonnes en fit un diplomate habile au service du pape Paul V, des gouverneurs espagnols à Milan et des ambassadeurs d'Espagne auprès de la Confédération. S. participa activement aux troubles de la Valteline (1619-1620); après le Sacro Macello, le gouverneur de Milan l'envoya réorganiser les structures gouvernementales et institutionnelles locales.

Sources et bibliographie

  • J. Zunckel, «Quasi-Nuntius in Mailand», in Römische Mikropolitik unter Papst Paul V. Borghese (1605-1621) zwischen Spanien, Neapel, Mailand und Genua, éd., W. Reinhard, 2004, 335-426
En bref
Variante(s)
Giulio Torriani
Dates biographiques Première mention 1582 ✝︎ 27.10.1621
Indexation thématique
Religion (catholicisme)