de fr it

HeinrichHolzhalb

1638 à Zurich, 1691 à Vienne, prot., puis cath., de Zurich. Fils de Bernhard, peintre verrier, et de Magdalena Meyer. En 1658, H. se convertit au catholicisme et devint frère lai chez les jésuites à Vienne (province d'Autriche). Tout en gardant son ancien métier de ferronnier d'art, il travailla comme verrier (Graz, Vienne, Passau, Linz et Györ), architecte et maître maçon. Ses vitraux et ferronneries d'art du noviciat Sainte-Anne à Vienne et du collège de Passau sont particulièrement remarquables. Son œuvre est encore insuffisamment étudiée.

Sources et bibliographie

  • HS, VII, 459
  • F. Strobel, Schweizer Jesuitenlexikon, ms., 1986, 266
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1638 ✝︎ 1691

Suggestion de citation

Fink, Urban: "Holzhalb, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 23.11.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025218/2006-11-23/, consulté le 05.12.2020.