de fr it

RudolfMattmann

1565 à Lucerne, 18.9.1612 à Munich, cath., de Lucerne. Entré en 1584 dans l'ordre des jésuites à Landsberg am Lech (Bavière), ordonné prêtre en 1596 à Augsbourg, M. fut un remarquable professeur de rhétorique. Il l'enseigna notamment à l'université de Dillingen, avec le grec et l'histoire (1594-1598), à Munich (1598-1605), à Fribourg (1605-1606) et à l'université d'Ingolstadt, avec l'éthique (1606-1612). Il publia en 1608/1609 à Ingolstadt une satire contre l'historien huguenot Joseph Juste Scaliger. Avec les poètes baroques Matthäus Rader, Jakob Bidermann et Jeremias Drexel, il participa à un Certamen poeticum (publié après sa mort). M. fut l'un des premiers à enseigner l'histoire comme branche autonome dans un collège jésuite. Le cardinal Cesare Baronio fit appel à lui comme expert en histoire.

Sources et bibliographie

  • HS, VII, 458-459
  • F. Strobel, Schweizer Jesuitenlexikon, ms., 1986, 349
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Fink, Urban: "Mattmann, Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.08.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025229/2008-08-22/, consulté le 11.05.2021.