de fr it

HeinrichReding

16.2.1627 à Lichtensteig, 16.2.1682 à Fribourg, cath., de Schwytz. Fils de Johann Rudolf, bailli du Toggenbourg, et de Margarete Pfyffer von Altishofen. Frère d'Augustin (->). Entrée dans l'ordre des jésuites à Rome (1644), ordination à Eichstätt (Bavière, 1657). Professeur de rhétorique à Lucerne (1659-1660), R. fut préfet du gymnase, prédicateur et directeur d'un internat à Ingolstadt (1660-1665). Pénitencier à Loreto (1665-1669), prédicateur à la cathédrale d'Augsbourg (1669-1670). Recteur à Innsbruck, et en même temps, prédicateur et confesseur de la cour d'Anne de Médicis et de sa fille Claude Félicité (1671-1674). Après le mariage de celle-ci avec l'empereur Léopold Ier, il fut le confesseur de l'impératrice à Vienne (1674-1676). Prédicateur à Ingolstadt, à Lucerne (1677-1678), puis à Ratisbonne (1678-1681) et à Saint-Nicolas à Fribourg (dès 1681). Prédicateur remarquable, R. travailla à Innsbruck à la création de la faculté de théologie et à la reconstruction du collège.

Sources et bibliographie

  • F. Strobel, Schweizer Jesuitenlexikon, ms., 1986, 439
  • HS, VII, 471
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.2.1627 ✝︎ 16.2.1682
Indexation thématique
Religion (catholicisme)