de fr it

GrégoireMoret

23.2.1693 (Jean-Joseph) à Romont (FR), 9.3.1779 à Fribourg, cath., de Romont. Fils de Bernard et de Jacquette Brayer. Humanités au collège des jésuites de Fribourg (1704-1711). Profès à Lucerne en 1713, ordination vraisemblablement en 1715. Si M. fut peut-être lecteur à Soleure entre 1728 et 1730, il le fut certainement de 1734 à 1741. Gardien du couvent des cordeliers de Fribourg (1742-1747 et 1755-1758). Formé à la prédication en langue française et très compétent, il récupéra en 1743, avec l'autorisation du gouvernement, la chaire française de l'église des cordeliers de Fribourg, qui avait été cédée aux jésuites en 1598. La nef de cette église fut reconstruite en 1745 sous son égide; en 1746, le lieu de culte fut reconsacré par l'évêque de Lausanne Joseph Hubert de Boccard. M. collabora à l'Histoire des Helvétiens (10 vol., 1749-1753) du baron François-Joseph-Nicolas d'Alt de Tieffenthal.

Sources et bibliographie

  • HS, V/1, 155, 181
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 23.2.1693 ✝︎ 9.3.1779
Indexation thématique
Religion (catholicisme)