de fr it

AngelusWinkler

8.12.1722 à Thann (Alsace), 20.9.1780 à Wurtzbourg, cath., d'Alsace. Entré dans l'ordre des franciscains conventuels à Soleure, profès (1740), ordination (1746). Etudes à Constance et Wurtzbourg. Lecteur de philosophie à Villingen (Forêt-Noire, dès 1752), de théologie à Wurtzbourg (dès 1757), professeur de droit canon à Constance (1762-1765), gardien du couvent de Constance (1765), secrétaire de la province de Haute-Allemagne (1768). Représentant du provincial à Rome (1771) pour éviter la séparation des couvents alsaciens. Gardien à Soleure (1771-1774). Provincial (1774-1780), W. élabora un nouveau programme d'études pour les frères mineurs de Haute-Allemagne. Il obtint de l'impératrice Marie-Thérèse l'exemption du gymnase de l'ordre à Brisach. Auteur d'importants travaux sur le droit canon et de nombreux opuscules philosophiques et théologiques.

Sources et bibliographie

  • C. Eubel, Geschichte der oberdeutschen (Strassburger) Minoriten-Provinz, 1886, 129, 368
  • HS, V/1, 89, 282
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.12.1722 ✝︎ 20.9.1780
Indexation thématique
Religion (catholicisme)

Suggestion de citation

Fink, Urban: "Winkler, Angelus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.11.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025269/2014-11-11/, consulté le 20.09.2020.