de fr it

GeorgLöw

14.1.1565 à Bâle, 23.11.1610 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Diebold, sellier. avant 1599 Esther Friedrich, fille de Jacob, potier d'étain. Bachelier en 1584, maître ès arts en 1593; études de médecine à l'université de Bâle dès 1585, doctorat en 1593. Professeur extraordinaire (aggregatus, 1594) et ordinaire (1595) de physique. Auteur de traités de philosophie et de physique, L. pratiquait aussi la médecine et s'intéressait aux mathématiques et à l'astrologie. Malgré ses origines modestes, il fit une carrière remarquable. Il est l'un de ces esprits universels, représentants de l'humanisme tardif et de la tradition paracelsienne, auxquels l'université de Bâle dut son essor dans la seconde moitié du XVIe s.

Sources et bibliographie

  • Disputatio physiologica de terraemotu, 1601
  • J.W. Herzog, Athenae Rauricae, 1778, 405
  • Matrikel Basel, 2, 287
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 14.1.1565 ✝︎ 23.11.1610