de fr it

FridolinRyff

vers 1488 à Bâle, 1554 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Peter, tisserand et teinturier, membre du Conseil. Cousin de Diebold (->). Ursula NN. Représentant de la corporation des Tisserands au Grand Conseil de Bâle, R. fut l'un de ceux qui préparèrent la nouvelle Constitution du Conseil en 1529. Administrateur de la chartreuse de Bâle (1529/1530). Prévôt de la corporation des Tisserands (1530-1554) et, de ce fait, membre du Petit Conseil. Membre du collège des députés (1538), il revêtit de nombreuses autres fonctions. Le fonds d'archives R. contient un récit anonyme des événements survenus à Bâle entre 1514 et 1541. Ce témoignage de la Réforme fut attribué à R., puis édité en 1872 (Die Chronik des Fridolin Ryff). Partisan convaincu de la nouvelle foi, l'auteur de cette chronique attribue la responsabilité des conflits et de la scission aux catholiques, plaide contre le service étranger lié à l'alliance avec la France de 1521 et manifeste une grande sympathie pour les paysans lors du soulèvement de 1525.

Sources et bibliographie

  • Feller/Bonjour, Geschichtsschreibung, 1, 200-201
  • M. Füglister, Handwerksregiment, 1981
  • P.L. Nyhus, «In praise of tumult», in Querdenken, éd. M. Erbe et al., 1996, 57-74
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1488 ✝︎ 1554