de fr it

HeinrichSchönbrunner

1498, 5.6.1537, de Zoug. Fils de Heinrich, membre du Conseil, et d'Anna Schell. Anna Iten. Membre du Conseil de Zoug (1528-1536), plusieurs fois bailli et délégué à la Diète, souvent au service de l'Empire, de France ou du pape depuis la bataille de Marignan. S. se rendit en 1530 à la Diète impériale d'Augsbourg, afin d'y obtenir un sauf-conduit pour un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle (effectué en 1531). Probablement capitaine lors de la seconde guerre de Kappel (1531), il fut fait prisonnier par les Zurichois. Bailli de Baden (1532-1533), il fit appliquer les clauses confessionnelles de la deuxième paix nationale. En 1533, il reçut de la ville de Zoug le château de Sankt Andreas à Cham, qui lui fut toutefois confisqué en 1537 en raison de ses manquements. Personnalité querelleuse qui se fit beaucoup d'ennemis chez les réformés en particulier et à Zoug, S. déroba en 1528, dans la grotte de saint Béat, des reliques que les Bernois voulaient détruire. Il a laissé une sorte de journal contenant des notes sur sa vie et sur des événements qui parvenaient à sa connaissance.

Sources et bibliographie

  • Journal (conservé sous forme de copie seulement), StAZG
  • R. Hess, Die zugerischen Geschichtsschreiber des 16. Jahrhunderts, 1951
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Schönbrunner, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.01.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025295/2011-01-13/, consulté le 20.09.2020.