de fr it

ThomasSchöpf

1520 à Vieux-Brisach (Brisgau), 1577 (peste) à Berne, prot. 1547 Anna Suracher. Etudes des arts libéraux à Bâle (1541-1547) avec bref séjour à Wittenberg. S. fut maître à l'école de Saint-Pierre de Bâle jusqu'en 1552, avant d'accompagner Felix Platter à Montpellier pour étudier la médecine et de recevoir le doctorat en 1553 à Valence. En 1564, il était médecin pensionné à Colmar, puis le fut à Berne, où il réorganisa le service hospitalier, de 1565 à sa mort. Peu avant celle-ci, il écrivit un commentaire manuscrit accompagnant la carte qu'il dessina de l'Etat de Berne (auj. Archives de l'Etat de Berne). Retravaillée par le peintre bernois Martin Krumm et le graveur hollandais Johannes Martin, originaire de Deventer, elle fut imprimée en 1578 à Strasbourg. Avec la carte du territoire zurichois due à Jos Murer, elle est la plus importante pour la Suisse du XVIe s. et resta inégalée jusqu'à la fin du XVIIIe s.

Sources et bibliographie

  • G. Grosjean, éd., Karte des Bernischen Staatsgebietes von 1577/78, 1970-1972
  • H.E. Herzig, «Thomas Schœpfs "tabula arctographica" als Beitrag zum bernischen Selbstverständnis», in BZGH, 54, 1992, 164-172
Liens
Notices d'autorité
GND