de fr it

MichelVarro

vers 1542 à Genève, 8.10.1586 à Genève, prot., de Genève. Fils de Louis, commerçant, et de Claudine Fabri-Milliet. Françoise de Richaley. Etudes de droit et de mathématiques à Genève dès 1559 et à Francfort-sur-l'Oder dès 1563. Membre du Conseil des Deux-Cents (1568), secrétaire d'Etat (1573-1576) et syndic (1582 et 1586) de Genève. Scholarque dès 1581. V. acquiert en copropriété le droit d'exploitation du fer des mines de la vallée de Joux et devient en 1576 coseigneur du Brassus par l'érection du domaine en fief. Il voyage en France (1572), où il manque d'être tué lors de la Saint-Barthélemy, et en Pologne (1573-1578), où il ébauche son De motu tractatus (1584), ouvrage de mécanique théorique qui préfigure certaines découvertes de Galilée sur la chute des corps.

Sources et bibliographie

  • Livre du Recteur, 6, 119
  • P. Speziali, Physica Genevensis, 1997, 19-20
  • M. Camerota, M.-O. Helbing, All'alba della scienza galileiana: Michel Varro e il suo "De motu tractatus", 2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF