de fr it

AndréAllaz

2.2.1882 à Echallens, 6.9.1948 à Lausanne, cath., de Villars-le-Terroir. Fils de Féréol Marie, notaire, et d'Elisabeth Albertine Bonnet. Sophie Louise Kaiser. Secrétaire adjoint de la Fédération catholique romande (1902-1904), vice-président de la coopérative Concordia de Lausanne (1904-1905). Chroniqueur à L'Ouvrier (1905), rédacteur au Patriote des Pyrénées (1905-1906), journal catholique de Pau (F), puis à L'Etoile (1906-1910), mensuel de la Concordia. Dès 1907 disciple de Pierre Garin à Genève. En 1909, A. fonda l'Union des travailleurs de Lausanne qu'il présida jusqu'en 1913 et dont il fut aussi le chroniqueur. Installé en 1910 à Fribourg pour être chroniqueur vaudois à La Liberté, il collabora de 1910 à 1913 au journal catholique L'Echo vaudois.

Sources et bibliographie

  • R. Ruffieux, B. Prongué, Le mouvement chrétien-social en Suisse romande 1891-1949, 1969
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.2.1882 ✝︎ 6.9.1948