de fr it

EmileKistler

5.3.1893 à Küssnacht (SZ), 11.4.1980 à Porrentruy, cath., de Reichenburg. Fils d'Emil, instituteur, et de Katharina Donauer. 1) Martha Helena Bähler, fille de Richard Samuel, 2) Jeanne Genilloud, fille de Julien. Diplôme de l'école cantonale de commerce de Lucerne (1910). Employé de l'entreprise Bloch au Locle et à La Chaux-de-Fonds. Partisan du corporatisme catholique de l'abbé André Savoy, K. fut l'initiateur de la Corporation horlogère des Franches-Montagnes (1922). Secrétaire des organisations chrétiennes-sociales du canton de Neuchâtel et du Jura (1924-1926), de la Fédération des corporations de Fribourg (1926-1944), chef du secrétariat des corporations de Berne (1944-1951), il se retira pour devenir administrateur de la fabrique de cadrans de Fontenais, dont il avait été l'un des fondateurs en 1948. Député conservateur populaire au Grand Conseil fribourgeois (1931-1941). Militant du corporatisme chrétien en Suisse romande, il contribua au développement de l'Etat social.

Sources et bibliographie

  • Fonds, ARCJ
  • R. Ruffieux, Le mouvement chrétien-social en Suisse romande, 1891-1949, 1969
  • Le Pays, 14.4.1980
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.3.1893 ✝︎ 11.4.1980