de fr it

JosefScherrer

22.3.1891 à Wittenbach, 17.6.1965 à Saint-Gall, cath., de Mosnang et, en 1924, de Saint-Gall. Fils de Johann Ambros, facteur, cantonnier et concierge des écoles, et de Maria Hollenstein. 1912 Maria Brisig, fille de Josef Anton, cordonnier. Apprentissage commercial. S. travailla dans un magasin de textiles, puis fut secrétaire de la Fédération chrétienne suisse des ouvriers du textile (1910-1916) et de l'Union centrale suisse des organisations chrétiennes-sociales (1916-1919). Chef de l'office cantonal du rationnement (1917-1919), secrétaire général et président de la Fédération des travailleurs chrétiens-sociaux (1919-1952). Président du parti chrétien-social (1911-1956) et député au Grand Conseil saint-gallois (1912-1936). Conseiller national conservateur catholique (aile chrétienne-sociale) de 1919 à 1951, S. s'attela à des questions de politique sociale et financière, ainsi que de droit du travail. Président de la Confédération internationale des syndicats chrétiens (1920-1928) et, dès 1948, de l'Association chrétienne-sociale internationale. Dans les années 1920 et 1930, il défendit le modèle corporatiste. Par ses conférences et ses publications, S. contribua largement à la diffusion du mouvement chrétien-social en Suisse. Docteur honoris causa de l'université de Fribourg (1952).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 582
  • W. Baumgartner, Die Christlichsoziale Partei des Kantons St. Gallen 1911-1939, 1998, 282-295
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Göldi, Wolfgang: "Scherrer, Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.05.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025361/2010-05-17/, consulté le 30.11.2020.