de fr it

Schön

Famille zougoise, originaire de Menzingen et Neuheim, où elle attestée dès le milieu du XVe s. Hans, de Menzingen, fut le premier représentant de l'Äusseres Amt à être chancelier du canton de Zoug (vers 1575-1612), charge réservée jusque-là aux bourgeois de la ville de Zoug. Son frère Christian (->) lui succéda. Josef Anton (->) et Johann (1864-1941) furent eux aussi chanceliers. Au XVIIe s., de nombreux S. appartinrent au clergé régulier ou séculier. Parmi eux, un autre frère de Hans et Christian, Oswald (✝︎1654), fut celui qui atteignit la position la plus haute en devenant curé de Zoug et doyen du chapitre de Zoug-Bremgarten. Citons encore le franciscain Serafin (✝︎1664), qui fut un peintre important d'art sacré, et Josef (1735-1816), maître en philosophie, qui, devenu curé de Menzingen, échoua à réformer l'école (vers 1800). En 1866, la famille obtint la bourgeoisie de la ville de Zoug.

Sources et bibliographie

  • A. Iten, E. Zumbach, Wappenbuch des Kantons Zug, 21974