de fr it

Uttinger

Famille originaire, comme les Utiger, du domaine d'Utigen près de Walterswil (comm. Baar). En 1374 déjà, Rudolf était bourgeois de la ville de Zoug. Ce n'est qu'au XVIIIe s. que les U. de la branche zum Schwert acquirent une position plus importante. Avec Martin (1652-1725), aide-sautier, la famille accéda à l'élite de la ville, situation qu'elle consolida par des alliances matrimoniales judicieuses. Martin épousa la fille d'un conseiller, fut grand sautier (1700) et membre du Conseil (1715). Son fils Beat Kaspar (->) fut le premier à entrer au service du royaume de Sardaigne (1722), tradition familiale qui prit fin en 1801, avec son petit-fils Fidel (->). Par la suite, certains membres de cette branche s'engagèrent brièvement au service de France et de Hollande. Peu présents sur la scène politique, les U. embrassèrent souvent des carrières ecclésiastiques. Brigitta (1758-1824) fut pendant trente-deux ans, sous le nom de Theresia, mère supérieure du couvent de capucines de la Présentation de Marie à Zoug et entreprit, sous la République helvétique, la réorganisation de l'école de filles du monastère.

Sources et bibliographie

  • H.W. Uttinger, Die Uttinger zum Schwert, 1977
En bref
Variante(s)
Utinger

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Uttinger", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.12.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025412/2012-12-06/, consulté le 09.01.2021.