de fr it

Wickart

Famille de la ville de Zoug. Hans le Vieux et Hans le Jeune sont attestés comme bourgeois forains de Zurich en 1401. Des W. sont cités comme bourgeois de Zoug dès 1413. Hans, boucher, fut membre du Conseil de la ville (1430) et chancelier (1435). Durant les trois générations suivantes, les W. comptèrent des bouchers. Selon la légende, Hans mourut lors de la catastrophe de 1435, qui vit une partie de Zoug s'abîmer dans le lac, alors que son plus jeune fils aurait survécu miraculeusement dans un berceau en bois, pour devenir l'ancêtre de tous les W. suivants. Au niveau cantonal, seul Wolfgang (->), délégué à la Diète et bailli, occupa une position dirigeante. Au niveau de la ville, les W. jouèrent un rôle important dans diverses fonctions, surtout de la fin du XVIe au XVIIIe s. Ils siégèrent sans interruption au Conseil de 1629 à 1703. Le fils de Jakob (->), Beat Konrad (1619-1669), et celui de son demi-frère Wolfgang, Karl Wolfgang (1640-1682), furent successivement chanceliers (1638-1682). De nombreux W. furent à la tête de bailliages de la ville, très souvent administrateurs de Sankt-Wolfgang, dont dépendait aussi la seigneurie justicière d'Oberrüti (bailliage de Meienberg dans les Freie Ämter). Karl Valerian (∗︎1637), fils du médecin de la ville Paul (✝︎1660) et neveu de Wolfgang, entra au service de l'empereur Léopold Ier, épousa en Styrie inférieure la comtesse von Aschenberg et se rendit à Moscou comme délégué impérial (1703). Entre le XVIIe et le milieu du XVIIIe s., de nombreux W. entrèrent au service étranger ou firent partie du clergé régulier ou séculier. Beat (1689-1758), fils de conseiller, curé et doyen de Zoug (dès 1728), fonda une éphémère bibliothèque municipale (1757). Son cousin Lazarus (1695-1755), capucin, devint secrétaire du général de l'ordre à Rome. Paul Anton (1816-1893), vicaire à Zoug, se fit un nom comme historien local avec des travaux qui gardent toute leur valeur. Des artistes et des artisans d'art s'illustrèrent entre la fin du XVIe et le XVIIIe s., tel le joaillier Niklaus (✝︎1627), ainsi que la dynastie de sculpteurs fondée par Michael (1600-1682) qui prit fin avec son petit-fils Beat Konrad (1677-1742).

Sources et bibliographie

  • R.J. Müller, Zuger Künstler und Kunsthandwerker, 1500-1900, 1972
  • A. Iten, E. Zumbach, Wappenbuch des Kantons Zug, 21974