de fr it

Zürcher

Famille numériquement importante de Menzingen et Neuheim. En 1388, Hans tomba au combat de la Totenhalde près de Hünenberg. En 1427, le terrier de l'abbaye d'Einsiedeln mentionne des domaines appartenant aux Z., situés au-dessus de la Sihl près de la frontière zurichoise. La famille ne fournit que quelques délégués zougois à la Diète et ne joua pas un rôle significatif au niveau cantonal. Quelques branches revêtirent toutefois une importance locale, notamment celle des paysans aisés du domaine de Schwand à Menzingen, qui fournirent pendant quatre générations des conseillers zougois (de la fin du XVIe au XVIIIe s.). Johann Kaspar (1682-1745) fut secrétaire communal de Menzingen, de même que son fils et son petit-fils. Descendant de cette lignée, Johann (1842-1921) fonda une imprimerie à Zoug (1862), qui édita le journal conservateur Zuger Nachrichten (1886-1995) et qui resta dans la famille durant quatre générations. D'autres branches donnèrent de nombreux ecclésiastiques (réguliers et séculiers), dont le libéral Johann Nepomuk (1780-1844), vicaire apostolique du canton de Saint-Gall (1833-1835).

Sources et bibliographie

  • A. Iten, E. Zumbach, Wappenbuch des Kantons Zug, 21974

Suggestion de citation

Morosoli, Renato: "Zürcher", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025421/2014-02-24/, consulté le 20.10.2020.