de fr it

Dietschy

Wilhelm, tailleur, est admis à la bourgeoisie de Bâle en 1506 et Lorentz, tisserand, en 1529. On peut suivre l'arbre généalogique de la famille depuis Hans Leonhard, gantier et bonnetier, né vers 1570 à Bâle, dont il devint bourgeois en 1594. La famille est attestée dans divers métiers: cordonniers, bouchers, baigneurs, perruquiers. Quoique membres actifs des corporations, les D. n'exercèrent guère de fonctions politiques importantes (un petit conseiller en 1770-1771). Depuis le début du XIXe s., la famille compte davantage d'universitaires et moins d'artisans. En 1835, le négociant Johann Jakob D.-Lichtenhahn (∗︎1799) acquit la fabrique de passementerie Hans Balthasar Burckhardt et fils, fondée en 1698, dont l'exploitation fut continuée jusqu'au XXe s. par ses fils Johann Jakob et Wilhelm, puis par son petit-fils Richard.

Sources et bibliographie