de fr it

Respinger

Famille dirigeante bâloise, devenue protestante après 1529. Peter (1479-1553), de Porrentruy, bourgeois de Bâle en 1507, fut membre de la corporation du Safran qu'il représenta en 1523 au Grand Conseil. Jusqu'au XVIIe s., les R. furent surtout épiciers et marchands, et régulièrement membres du Grand Conseil. Premier R. à avoir fréquenté l'université, Leonhart (1629-1691) fut pasteur à Wintersingen. Avec Leonhart (1633-1708), premier à accéder au Petit Conseil et au Conseil des Treize (ou Conseil secret), Benedikt et Leonhard, marchands et hommes politiques, les R. devinrent au XVIIIe s. l'une des familles les plus riches de Bâle. Ils donnèrent dès lors nombre d'universitaires et de banquiers. C'est aussi par leurs alliances matrimoniales que les R. s'élevèrent socialement. Aux XIXe et XXe s., de nombreuses R. épousèrent d'illustres bourgeois de la ville. Le Fonds Emil Respinger (destiné à aider financièrement des bourgeois de Bâle), entre autres, témoigne de la position qu'occupait la famille. Friedrich Eduard (1876-1967) fut le dernier représentant des R. à Bâle. Des descendants vivent encore à Genève et en France.

Sources et bibliographie

  • APriv A.Lotz (généal.), StABS
  • Doc., SWA
  • Almanach généal. suisse, 3, 341-358
  • H.B. Respinger, Ratsherr Leonhard Respinger d. Ae., 1559-1628, 1944
  • W. Schär, «Die Basler Familie Respinger», in Z'Rieche, 9, 1969, 34-40
  • N. Röthlin, Die Basler Handelspolitik und deren Träger in der 2. Hälfte des 17. und im 18. Jahrhundert, 1986