de fr it

Béard

Famille d'industriels de Montreux. Catholique, originaire de Lavours (Ain, F), établie à Lausanne en 1880, bourgeoise de Montreux/Châtelard dès 1934. Noël (1849-1932) ouvre en 1888 à Montreux un magasin de porcelaine et verrerie. Son fils Henri (1877-1953) ajoute l'argenterie à l'entreprise familiale en 1906, répondant ainsi à une forte demande de l'hôtellerie lémanique. Des ateliers artisanaux de fabrication et de réparation, on passe en 1948 au stade industriel, avec l'ouverture d'une usine à Clarens. Centres de distribution ouverts à Zurich et Genève. La société, devenue H. Béard SA en 1944, se diversifie dans la production de matériel de cuisine. Noël (1901-1986) crée en 1958 la première usine à l'étranger, au Caire, puis une autre à Nice en 1972 (Béard France SA), qui ouvrira des bureaux à Paris, Bruxelles et en Allemagne. Il fut conseiller communal (législatif, 1954-1961) et abbé-président des Echarpes blanches de Montreux. L'entreprise, dirigée en 1994 par la quatrième génération, Michel et Jean-Noël (✝︎2000), occupait 150 ouvriers en 1962 à Clarens (usine fermée en 2001) et Montreux, 106 personnes en 1994, 60 en 2000. Elle est vendue à cette date à une société piémontaise, Paderno S.r.l.

Sources et bibliographie

  • H. Rieben et al., Portraits de 250 entreprises vaudoises, 1980, 45-46