de fr it

Thorens

Famille vaudoise originaire de Concise, où elle est attestée dès 1538, et de Sainte-Croix. Hermann (->) fonda en 1883 une fabrique de boîtes à musique qui produisit également, par la suite, des phonographes, des gramophones, des tourne-disques, des radios, des chaînes haute-fidélité, des enregistreurs, des harmonicas et des briquets. Dans les années 1920, les fils de Hermann, Frédéric (1883-1976) et Paul (1899-1966), entrèrent dans l'affaire, avant d'en prendre la direction générale. L'entreprise devint société anonyme en 1927 (Hermann Thorens SA). En 1947, elle acquit une usine à Crissier. Devenue Thorens SA en 1952, elle fusionna en 1962 avec Paillard SA. Edouard (->) avait été directeur général de Paillard SA à Yverdon et Sainte-Croix. En 1966, la production de tourne-disques fut délocalisée en Allemagne. De nouvelles sociétés furent créées à Bâle en 1999 et en Allemagne en 2003 (pour la production et la distribution au niveau mondial) et à Rolle en 2011 (Hermann Thorens SA, pour la fabrication et le commerce d'objets mécaniques et métalliques).

Sources et bibliographie

  • Dossiers ATS et généal., fonds Campiche, ACV
  • J.-C. Piguet, Les faiseurs de musique, 1996, 391-402