de fr it

WaldkirchBE

Village médiéval déserté dans la comm. de Niederbipp BE. 1262 Walkilche, 1269 Waltkilch. La chapelle de W. (avec son patronage) fut donnée par Ludwig de Frobourg (✝︎1259) aux hospitaliers de Saint-Jean à Thunstetten, en échange d'une messe anniversaire. Erigée en église paroissiale dédiée aux Trois-Rois, elle passa ensuite à l'abbaye de Saint-Urbain (par échange en 1269), aux Falkenstein (1274) et au couvent de Schöntal (1311). W. s'étiola au moment de la crise agraire du XIVe s.; son église, annexée à celle de Bannwil en 1415, était en ruine en 1500. Le terroir du village abandonné (Waldkirchenfeld) fut exploité par les gens de Niederbipp à titre de bien communal (règlement de 1609) puis, dès le XIXe s., par une corporation d'usagers (acte de séparation entre la commune politique et la commune bourgeoise en 1865). A l'occasion de la construction de l'autoroute A1, le Waldkirchenfeld fut l'objet d'une amélioration foncière (1961-1976) et l'on y transféra des fermes du village de Niederbipp.

Sources et bibliographie

  • H. Freudiger, Die politisch wirtschaftliche Entwicklung des Amtes Bipp, 1912
  • P. Gasche, Aktualgeographische Studien über die Auswirkungen des Nationalstrassenbaus im Bipperamt und Gäu, 1978
  • P. Brotschi et al., Niederbipp und seine Bewohner, 1991