de fr it

Johann UrbanKym

9.7.1805 à Möhlin, 14.4.1889 à Möhlin, cath., de Möhlin. Fils de Johann Urban, aubergiste et meunier, et d'Anna Maria Theresia Waldmeyer. Célibataire. Etudes de génie forestier et d'économie à Karlsruhe et Berlin. Entré dans l'entreprise paternelle, K. acquit une fortune considérable comme banquier et commerçant. En 1843, il fonda Kym & Cie à Kaiseraugst, première saline argovienne, et découvrit peu après un second gisement de sel à Riburg (comm. Möhlin), ce qui permit à la Suisse de s'affranchir de l'étranger pour son approvisionnement en sel de cuisine. En 1874, il devint directeur de la nouvelle société anonyme des Salines Suisses du Rhin, qui réunissait les salines de Kaiseraugst, Riburg et Rheinfelden. Juge de district (1830-1832), inspecteur forestier à Rheinfelden (1832-1838). Député radical au Grand Conseil argovien (1846-1852 et 1868-1872), membre de la Constituante (1849-1850). Cofondateur en 1867 de la Caisse d'épargne et de crédit de Möhlin (président du conseil d'administration jusqu'à sa mort). Promoteur du chemin de fer du Bözberg.

Sources et bibliographie

  • BLAG, 476-477
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.7.1805 ✝︎ 14.4.1889
Indexation thématique
Economie et professions