de fr it

Cherbuliez

Famille originaire de Novalles où sa présence est attestée dans le premier tiers du XVIe s., établie à la fin du XVIIe s. à Genève, où elle existe encore aujourd'hui. David, charpentier, est reçu à l'habitation en 1698, son frère Jonas, fondeur, en 1704. Le petit-fils de David, François, natif, monteur de boîtes, devient bourgeois en 1790. Le fils de François, Abraham, libraire, épouse en 1791 la fille du publiciste Isaac Cornuaud. Dès lors, les C., artisans au XVIIIe s., feront des études et s'illustreront dans les lettres, le droit, les sciences et les arts. Ils seront libraire-éditeur (Joël, ->), écrivain (Victor, ->), juriste, notaire, musicien (Antoine-Elisée, ->) ou professeur (littérature grecque et latine, droit, chimie, mathématiques, économie) (Antoine-Elisée, ->; Emile, ->). Ils siégeront au Grand Conseil genevois et au Conseil municipal (législatif) de la ville.

Sources et bibliographie

  • E. Barde, Etudes généal., ms. (AEG)
  • Livre du Recteur, 2, 492-494