de fr it

Cherbuliez

Famille originaire de Novalles où sa présence est attestée dans le premier tiers du XVIe siècle, établie à la fin du XVIIe siècle à Genève, où elle est encore présente au début du XXIe siècle. David Cherbuliez, charpentier, est reçu à l'habitation en 1698, son frère Jonas, fondeur, en 1704. Le petit-fils de David, François Cherbuliez, natif, monteur de boîtes, devient bourgeois en 1790. Le fils de François, Abraham Cherbuliez, libraire, épouse en 1791 la fille du publiciste Isaac Cornuaud. Dès lors, les Cherbuliez, artisans au XVIIIe siècle, feront des études et s'illustreront dans les lettres, le droit, les sciences et les arts. Ils seront libraire-éditeur (Joël Cherbuliez), écrivain (Marie Tourte-Cherbuliez, Victor Cherbuliez), juriste, notaire, musicien (Antoine-Elisée Cherbuliez) ou professeur (littérature grecque et latine, droit, chimie, mathématiques, économie, tels Antoine-Elisée Cherbuliez et Emile Cherbuliez). Ils siégeront au Grand Conseil genevois et au Conseil municipal (législatif) de la ville.

La librairie Cherbuliez, située à la Grand-Rue 2 à Genève. Photographie, vers 1880 (Bibliothèque de Genève, vg n13x18 00090).
La librairie Cherbuliez, située à la Grand-Rue 2 à Genève. Photographie, vers 1880 (Bibliothèque de Genève, vg n13x18 00090). […]

Sources et bibliographie

  • Archives d'Etat de Genève, Genève, Archives de la famille Cherbuliez (correspondance, actes notariés, manuscrits et carnets de notes).
  • Barde, Edouard: Etudes généalogiques, ms., s.d. (Archives d'Etat de Genève, Genève).
  • Stelling-Michaud, Suzanne; Stelling-Michaud, Sven (éd.): Le Livre du Recteur de l'Académie de Genève (1559-1878), vol. 2, 1966, pp. 492-494.

Suggestion de citation

Friedli, Pierre-Alain: "Cherbuliez", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.04.2020. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025490/2020-04-08/, consulté le 19.01.2021.