de fr it

Claparède

Famille bourgeoise protestante de Genève, originaire de Pompignan (Languedoc), émigrée après la Révocation de l'édit de Nantes, qui s'est illustrée par de nombreuses personnalités en politique, en religion (David, ->) et surtout en sciences (Edouard ->, René-Edouard ->). Trois branches ont pour ancêtre commun Pierre (1595-1672): la branche de Montpellier, émigrée en Allemagne et à Genève, éteinte; la branche cadette de Nîmes, éteinte, et la branche aînée de Nîmes, réfugiée à Genève et toujours vivante. Son chef, Claude (1623-1673), consul à Nîmes, eut pour fils Claude (1661-1737), négociant, qui se réfugia en Suisse peu après 1685 et s'établit à Genève en 1691, et pour petit-fils Jacques (1696-1747), reçu bourgeois de Genève en 1724. Suivent cinq générations caractérisées par des personnalités d'élite et des alliances flatteuses (dont Gallatin, Calandrini, Lullin, Dunant, Trembley). L'usage de la particule, non systématique, remonte au second Claude.

Sources et bibliographie

  • [Th. Claparède], A propos d'un anniversaire, 1874
  • Th. Claparède, «Un livre de famille», in Etrennes religieuses, 35, 1884, 212-242
  • Galiffe, Notices généal., 3, 130
  • Almanach généal. suisse, 3, 93-98
  • Livre du Recteur, 2, 511-515