de fr it

Comparet

Famille originaire de Clées en Genevois (auj. Les Clefs, Haute-Savoie, F), bourgeoise de Genève avant la Réforme, probablement avec Jacques (1467). Les deux frères François l'Ancien et François le Jeune, compromis dans la prise d'armes des partisans d'Ami Perrin, sont exécutés en 1555. La famille, de la moyenne bourgeoisie, compte plusieurs artisans sous l'Ancien Régime, parmi lesquels des pâtissiers et des juristes, tels Jean (1613-1665) et son fils Jean-Antoine (1653-1733), tous deux procureurs et notaires. Jean est membre du Conseil des Deux-Cents (1652). De modestes alliances avec des familles de l'aristocratie ne suffisent pas pour que la famille accède aux magistratures politiques, sans doute à cause de l'attitude "séditieuse" de Jean-Antoine pendant les troubles de 1707. Jean-Antoine (1722-1796), son petit-fils, écrivain, est l'auteur de Lettres à Jean-Jacques Rousseau sur son livre Emile (1762). La famille s'éteint au début du XIXe s.

Sources et bibliographie

  • Recueil généal. suisse, 1, 1902, 112-137