de fr it

Darier

Famille de Genève, protestante, originaire du Dauphiné. Louis (∗︎1712), ouvrier teinturier, est reçu habitant de Genève en 1738. Son fils Hugues (1739-1815), maître monteur de boîtes, accède à la bourgeoisie en 1787. Trois fils restent dans l'horlogerie ou les branches annexes: David (->), Hugues-Elie (1765-1839), peintre sur émail, Marc-Samuel (1769-1828) fabricant de montres; la tradition se poursuivra aux générations suivantes. Un autre fils d'Hugues, Jean-Louis (1766-1825), essayeur de la monnaie, participe en 1795 aux débuts de la banque Ferrier, Lullin & Cie. Le premier de la dynastie de banquiers D. est Jules-Louis (1817-1900), fils de Marc-Samuel, associé dès 1873 à la maison de banque Chaponnière & Cie, devenue Darier, Chaponnière & Cie (1875), Darier & Cie (1880) et, à la cinquième génération, Darier, Hentsch & Cie (1991). La famille D. s'est aussi illustrée dans de nombreux autres domaines, dont les arts, l'architecture (Samuel, ->) et la médecine (Jean, ->).

Sources et bibliographie

  • Généal. ms. et actes de sociétés, AEG
  • Recueil Le Fort, BPUG
  • Livre du Recteur, 3, 12-15
  • Darier & Cie banquiers, 1837-1987, 1987

Suggestion de citation

de Senarclens, Jean: "Darier", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.08.2005. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/025497/2005-08-22/, consulté le 21.04.2021.