de fr it

Deonna

Famille originaire de Groenlo en Gueldre (Pays-Bas), dont l'ancêtre, Antoine, né vers 1620, teinturier, se fixa à Lyon vers 1650. Son fils Etienne fut reçu habitant à Genève en 1676, bourgeois de Denens en 1696. Les trois fils d'Etienne, nés à Genève, s'établirent définitivement dans cette cité, en devinrent bourgeois et y firent souche: Jean et Alexandre, maîtres horlogers, et Gaspard (1687-1751), maître teinturier. Par tradition familiale ou par mariage, les générations suivantes furent d'abord actives dans la teinturerie, la chamoiserie et la fonderie, tel Gaspard (1746-1797), directeur des fonderies royales de Cadix et de Saint-Domingue. D'autres de leurs descendants s'insérèrent durant la seconde partie du XVIIIe s. dans les réseaux internationaux du commerce maritime et de compagnies important des toiles de coton: ainsi, Jean-Marc (∗︎1757), fixé à Lyon, qui fit partie de la compagnie Picot & Fazy, ou Alexandre (1724-1792), longtemps négociant à Constantinople, puis Laurent (1753-1808), administrateur de la Compagnie des Indes orientales à Chandernagor, et son neveu Barthélemy-Elie (1770-1836), négociant en Inde, puis propriétaire de plantations à l'île de France (auj. île Maurice).

Les représentants actuels de la famille D. à Genève et à Lausanne sont des descendants d'Abraham (1722-1804), marchand chamoiseur, fils de Gaspard. Son fils Henri (->) s'illustra dans la politique genevoise. La plupart de ses descendants, mariés à des étrangères, passèrent une partie de leur vie hors de Genève, à Lyon, Bordeaux, Bergerac, Rome ou Cannes, comme Auguste-Henri (1846-1894), qui joua un rôle important dans la colonie suisse de cette ville et parmi les protestants de la région. Ses deux fils, Henry-Auguste (1872-1944) et Waldemar (->) firent en revanche leur carrière à Genève, où leurs activités et leurs publications scientifiques dans les domaines de l'histoire et de l'archéologie firent date. Raymond (->), fils de Waldemar, se consacra à la politique.

Sources et bibliographie

  • H. Deonna, La famille Deonna, de Groenlo en Hollande, et ses alliés, 1902
  • Almanach généal. suisse, 5, 850-852