de fr it

DunantGE

Famille établie à Genève dès le XIIIe s. et ayant donné à la cité des chanoines, des syndics et quelques conseillers. Les D. dits de Collonge-Bellerive émergent au XVIe s. Négociants, s'expatriant volontiers ― ils fondent des maisons de commerce à Gênes et à Marseille ―, ils se tournèrent vers les professions libérales dès le XVIIIe s., furent avocats, médecins, pasteurs, architectes. Epris de justice et attachés aux libertés, Jean-Louis (1709-1781), marchand, et son petit-fils David (1784-1872, oncle d'Henry, ->), libraire-éditeur, pacifiste, dénoncèrent les abus du pouvoir. Jean-Jacques (1742-1802) et Albert (1843-1929) furent l'un et l'autre procureur général et syndic.

Sources et bibliographie

  • AFam Dunant-Colladon, 1818-1914, AEG
  • Papiers Barde, AEG
  • L. Sordet, Dict. des familles genevoises, ms., s.d. (AEG)
  • Almanach généal. suisse, 3, 110-117