de fr it

Ferrier

Famille de Genève issue du Refuge, originaire d'Uzès en Languedoc, toujours vivante, active dans le commerce et la banque. François (vers 1661-1759) fut reçu habitant en 1691, bourgeois en 1705. Ses enfants et petits-enfants se livrèrent au négoce d'horlogerie, d'épicerie, de bas de soie. L'activité bancaire commença à la génération suivante avec Abraham-Etienne (1761-1835). Il créa en 1783 avec deux associés une entreprise de commerce et commission, remplacée en 1795 par Ferrier, Darier & Cie, origine de la banque privée Ferrier, Lullin & Cie, reprise en 1979 par la Société de banque suisse. Il fit partie du Conseil représentatif, comme son fils Jean-Henri (1798-1872), délégué à l'Assemblée constituante, député au Grand Conseil, juge au tribunal de commerce.

Deux autres familles F. se réfugièrent à Genève après 1685. L'une, de La Mure en Dauphiné, acquit la bourgeoisie de Genève en 1689 et s'éteignit au XVIIIe s. La seconde, de Poyols en Dauphiné, devint bourgeoise de Genève en 1791.

Sources et bibliographie

  • Ferrier Lullin & Cie: 150 ans de banque 1795-1945, 1945
  • Livre du Recteur, 3, 305-307