de fr it

Galiffe

Famille genevoise d'origine savoyarde, attestée à Gruffy en Genevois, en 1435. François fut reçu bourgeois de Genève le 6 mai 1491 et mourut vers 1520. Plusieurs de ses descendants s'illustrèrent dans la magistrature, comme conseillers ou syndics puis, à partir de James (->), de son fils Jean-Barthélemy-Gaïfre (->) et de son petit-fils Aymon (->), la famille se distingua par ses études historiques, archivistiques et généalogiques. Quelques G. servirent à l'étranger (France, Prusse, Naples, Angleterre). La famille possédait un domaine important à Peissy (comm. Satigny). L'ascension sociale fut favorisée par diverses alliances (Rigaud, Naville, Gautier, Pictet). La branche genevoise s'éteignit en ligne masculine avec Aymon. Un frère de James, Jean-Pierre (1767-1847), est à l'origine de la branche anglaise.

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal.
  • AFam, AEG
  • Fonds, BPUG
  • Almanach généal. suisse, 3, 150-151
  • P.-E. Martin, «La coll. Galiffe», in BHG, 4, 1914-1923, 329-333
  • P.-E. Martin, «Les mss. Galiffe et Th. Dufour aux Archives d'Etat», in BHG, 5, 1925, 43-81
  • A. Choisy, Généal. genevoises, 1947, 139-147