de fr it

MartinGE

Ancienne famille genevoise établie au XIVe s. à Compois (comm. Meinier), au XVe s. à Sionnet (comm. Jussy), puis bourgeoise de Genève en 1504 par Nicod, charpentier, dont le fils n'eut pas de descendants, et par Girard, boulanger, en 1579. Dès lors, par alliances matrimoniales, les M. dits de Jussy poursuivront une lente ascension sociale qui leur ouvrira la porte du Conseil des Deux-Cents, leur assurera la richesse matérielle et les amènera à remplir de prestigieux emplois à l'étranger. Parmi les personnalités marquantes, on peut citer le pasteur Jean-Ami (->), Claude-Etienne dit M. d'André (1748-1823), président du tribunal de commerce de Paris, anobli par Louis XVIII, ou encore Alexandre-Louis M.-Aubert (1786-1826), membre du Conseil représentatif et maire de Plainpalais (auj. comm. Genève).

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal., 2, 238-249
  • Almanach généal. suisse, 5, 877-884