de fr it

Maunoir

Famille bourgeoise de Genève, toujours existante, dont l'ancêtre Charles (1736-1804), maître de langues, venu d'Angers, se réfugia à Valangin où il se convertit au protestantisme et contracta un premier mariage en 1764. Il fut reçu à l'habitation à Genève en 1768, à la bourgeoisie avec ses fils mineurs issus de son second mariage en 1779. Deux de ses fils, Jean-Pierre (->) et Charles-Théophile (1775-1830), furent médecins, pères et grands-pères de médecins, dont Théodore (->). Un autre fils, Jean (1784-1857), premier d'une lignée de négociants et d'agents de change, fut le grand-père d'Albert-Edouard (->). Une petite-fille de Charles, Camilla (1810-1889), fille de Victor (1774-1850), fut l'une des correspondantes d'Alfred de Vigny. Paul (1835-1909), médecin et dessinateur amateur, son fils Gustave (1872-1943), peintre paysagiste, Pierre (1917-2010), artiste peintre, de même que l'épouse de Théodore, Esther Etienne Herminie (1796-1843), portraitiste, acquirent une réputation locale dans le domaine artistique.

Sources et bibliographie

  • Recueil généal. suisse, 2, 1907, 327-328
  • SKL, 2, 341
  • Livre du Recteur, 4, 473-476