de fr it

Tardi

Famille de bouchers et cordonniers, peut-être originaire de Lancy, attestée dès le milieu du XIIIe s. à Genève où elle joua un rôle politique important. Les T. se distinguèrent comme syndics et conseillers et prirent part à la lutte pour l'établissement de la Commune aux XIIIe-XIVe s. Dès 1306, ils s'avouèrent vassaux des comtes de Savoie. Ils s'éteignirent peu après 1422 avec Marguerite, fille de Perret, premier syndic, et femme d'Aymon Maillet, de Versoix, juge mage. Une famille homonyme, originaire de Haute-Savoie, fut reçue à la bourgeoisie de Genève à la fin du XVe s.

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal., 1, 253-255
  • E.-L. Dumont, Armorial genevois, 1961, 404