de fr it

Vandel

Famille de notables de Genève, éteinte, originaire de Septmoncel (Franche-Comté), où elle possédait des biens. Pierre, reçu bourgeois de Genève en 1470, recteur des écoles, en est le premier membre connu à Genève. D'abord au service du duc de Savoie et de l'évêque, les V. jouèrent un rôle de premier plan dans l'émancipation de la ville. Claude (->) eut quatre fils: Pierre (->), Robert (->), Hugues et Thomas, tous partisans de l'indépendance. La famille, parmi les premières à adopter la Réforme, n'accepta pas l'influence grandissante de Calvin, auquel Pierre s'opposa, de sorte que les membres de sa branche durent quitter la ville après 1555. Une autre branche resta à Genève, et l'un de ses représentants, Jean (vers 1542-1602), fut l'un des défenseurs genevois tués la nuit de l'Escalade.

Sources et bibliographie

  • Galiffe, Notices généal., 1, 77-82
  • H. Naef, «La conquête du vénérable chapitre de Saint-Pierre de Genève par les bourgeois», in BHG, 7, 1939, 35-127, surtout 100
  • H. Naef, Les origines de la Réforme à Genève, 2, 1968, 145-147